2017 Global estimates for modern slavery and child labour


En 2015, les dirigeants mondiaux ont adopté les objectifs
de développement durable à l’horizon 2030. Il y a 17 objectifs interdépendants et 169 cibles pour orienter
le développement mondial. « Prendre des mesures immédiates
et efficaces pour supprimer le travail forcé, mettre fin à l’esclavage moderne
et à la traite d’êtres humains …et, d’ici à 2025, mettre fin au travail
des enfants sous toutes ses formes. » L’alliance 8.7 est un partenariat stratégique mondial créé pour réaliser cet engagement ambitieux. Une de leurs missions essentielles
est d’orienter les politiques en fournissant des données
robustes et actualisées. En 2016, environ 40 millions d’hommes,
de femmes et d’enfants partout dans le monde étaient
victimes de l’esclavage moderne. Il y a plus de femmes que d’hommes
victimes de l’esclavage moderne. Il est difficile de mesurer
ces violations des droits de l’homme. C’est seulement en observant
les meilleures données disponibles qu’on peut commencer
à comprendre l’esclavage moderne pour l’éradiquer. Il y a 152 millions d’enfants
qui travaillent dans le monde. Le travail dangereux, qui met en péril la santé,
la sécurité ou la moralité des enfants, est l’une des pires
formes de travail des enfants. Un peu moins de la moitié des enfants
qui travaillent le font dans ces conditions. Le nombre d’enfants qui travaillent
a baissé de 16,3 millions de 2012 à 2016. C’est un changement positif, mais il est beaucoup trop lent. Si nous voulons définitivement mettre fin
à l’esclavage moderne et au travail des enfants, il faut que plus de gens
comprennent l’ampleur de ces problèmes. L’OIT et la Fondation Walk Free
ont élaboré les estimations mondiales
de l’esclavage moderne, en partenariat avec l’OIM. Les estimations mondiales du travail
des enfants ont été élaborées par l’OIT. Pour en savoir plus sur l’Alliance 8.7
et les estimations mondiales pour 2017

Author:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *